La chute

La chute

28 mars 2019 Non Par admin

Ça fait des mois que les gens te lancent des messages, te disent que tu dois ralentir et demander de l’aide !!!!
Tu sais qu’ils ont raison. Tu le sais, tu le sens que ça ne va pas, mais tu te répètes que tu n’as pas le temps d’être malade, pas le temps d’aller demander de l’aide. Fack tu fermes les yeux, tu te dis que ça va aller et tu attends inconsciente que ça passe…..

Plus le temps avance, plus tu te sens détachée.  Durant tes journées de congé, tu n’as plus envie de sortir, tu t’endors partout et tu manques souvent de patience.
Les erreurs s’accumule à la job, ça tourne dans ta tête. Ton couple commence à craquer. T’essaye d’éviter que la machine se dérègle de plus en plus. La chute s’accentue, mais tu continues d’essayer de te retenir !!!

Tu pourrais à tout moment dans ton histoire t’arrêtez, prendre soin de toi et demander de l’aide, mais tu n’as pas le temps hein ? Tu n’en as pas vraiment besoin…. t’es ben plus fort que ça …..
Je le sais j’ai eu les mêmes pensées

Et la chute s’accélère de plus en plus, tu vois le sol arrivé, tu ne trouves plus à quoi t’accrocher, tu ne vois plus comment te sortir de tout ça et c’est exactement à ce moment précis que ton corps frappe le sol. Tu sens tes os se fracasser en milles morceaux, ça t’explose dans le ventre.
Je sais, la chute est au sens figuré, mais je te jure, tu as mal pour vrai !

Dernière étage : Le fond du baril

Tu ne sais plus comment te relever.
Le problème quand tu tombes et que tu es parents c’est qu’il y a tes enfants qui sont là à te regarder tomber. Ils sont là à te fixer avec leur tout petit yeux, ils ne comprennent pas et ils continuent d’avoir besoin de toi, peut importe tes états d’âme.

J’ai souvent entendu dire que ce sont les enfants qui choisissent leur parent.
Y’a ben des moments où je me demande pourquoi ils m’ont choisi ?
Qu’est ce qu’ils ont vu en moi que moi je n’arrive pas à voir ?

Alors, tu décides finalement d’aller chercher de l’aide…..  Les mots qui seront prononcés te briseront un peu plus, mais te feront du bien en même temps….. Au moment où le médecin prononcera le mot Burn Out, tu sentiras une vague de culpabilité de t’être rendu jusque là, de ne pas avoir pris soin de toi avant, mais tu es tombé assez bas, tu as été forte assez longtemps, tu as le droit maintenant de prendre une pause, plus besoin de te taper sur la tête

Tu sais c’est quoi la bonne nouvelle dans ça ???
T’es encore en vie et tu as encore la chance de te relever !!!