A toi le docteur

A toi le docteur

10 avril 2019 Non Par admin

À toi le docteur, qui ose me dire que je suis une mauvaise mère !
À toi le docteur, qui ose mettre le poids du monde sur mes épaules et dire que si ma fille tourne carrée c’est parce que j’ai bousillée son enfance, du haut de ses 5 ans !
À toi le docteur, qui décide si je dois prendre le temps d’expliquer les choses à ma fille ou si je dois être dictatrice et donner des ordres !!!
À toi le docteur, qui au lieu de poser des diagnostiques se contente de poser des jugements.

Sache qu’avec cette attitude tu as dû en briser des mères qui vivent dans la culpabilité !!!!

Sache qu’au moment où j’ai franchi les portes de ton bureau, je ne tenais pas absolument à ressortir avec un diagnostique qui allait mettre une étiquette sur la tête de mon enfant pour le reste de ses jours.  Je venais chercher des conseils, des solutions et valider différents soupçons que tu as su balayer du revers de la main pour me les renvoyer en pleine face. 

J’dois t’avouer que j’ai eu un moment de faiblesse et que j’en ai pleuré un bon coup dans l’auto, parce que bien que tes propos étaient sournois et moins direct, on sentait très bien le sens que tu leur donnais !!!

À toi mon enfant sache que le médecin qui essayera de nous séparer n’est pas encore né !!!!
Sache que malgré nos caractères qui sont peut-être contradictoires et explosifs, je ne te laisserai jamais tomber. Je ne m’arrêterai jamais à un simple diagnostique posé en 10 minutes qui ne te viens en rien en aide dans ton monde qui tourne carré !!!!
Sache que, si un jour, on venait qu’à te poser une étiquette je continuerais de me battre et de te montrer que ce ne sont que des mots, qui ne te définissent pas et des diagnostiques, qui ne devrait pas te limiter en rien. 

ET à toi le médecin qui lit mon texte en ce moment, qui se dit que je vis dans un monde remplis de licornes et que je surprotège mon enfant, que je l’empêche de vivre des échecs, sache que tu te trompes !  Je veux que mon enfant soit le mieux possible et des déceptions elle en vivra, c’est important pour son développement, mais est-ce qu’on peut nourrir sa confiance en elle pour éviter qu’elle collectionne les défaites? Est-ce qu’on peut l’outiller pour s’adapter au moule que TA génération de médecin à créer pour nos enfants !!!!!